LUDILUD
Les ARTS et les SCIENCES
pour une sensibilisation à l'ENVIRONNEMENT

La mare enchaînée
Ce projet d’initiation aux arts de la marionnette, à la biodiversité et à la préservation des milieux aquatiques a été mené avec l’école du 101 rue de Saussure Paris 17ème, pendant l'année 2008-2009.
Ce programme visait à sensibiliser les enfants à la complexité des relations entre les habitants de l'écosystème de la mare dont l'importance de sa protection par la création artistique, le jeu et l’expression théâtrale.

 

Diaporama photos

Descriptif de l’action :

Une classe de 20 élèves de CP.
Autour d’une mare à échelle réduite construite par les enfants ils ont fabriqué et manipulé des marionnettes à l’effigie des habitants de la mare en vue d’un spectacle de fin d’année présenté à tous les élèves et enseignants de l’école ainsi qu’aux parents.
Ce projet pluridisciplinaire (arts plastiques, théâtre, sciences de la nature et littérature,) a permis aux enfants d’appréhender la complexité du vivant et de l’environnement par la transposition de la réalité scientifique en expression artistique, valorisée au final par la représentation théâtrale.
Grâce à cet atelier, les enseignants ont pu guider les élèves vers des recherches documentaires sur le cycle de l’eau, les écosystèmes et les chaînes alimentaires de la mare ainsi que vers un travail imaginatif et littéraire autour des fables, contes et poèmes sur le thème de la mare.
Ce fut aussi un projet de socialisation et de coopération au sein d’une classe de CP pour aborder ce 2ème cycle scolaire dans la solidarité à travers la découverte du monde de l’art.


Ses objectifs artistiques :

  • Découvrir et explorer les différentes pratiques artistiques du théâtre de marionnettes et montrer la diversité culturelle qui existe dans cette forme d’expression artistique.
  • Expérimenter différents modes de création de la panoplie des arts de la marionnette: dessins, découpages, peintures, collages, volume, manipulation des personnages, transposition de la réalité à l’échelle miniaturisée, jeu théâtral, place dans l’espace, écoute, rythme, musique, découverte de soi et des autres…
  • S’exprimer oralement, faire l’apprentissage de la diction, de la mémorisation des textes et des dialogues, jouer avec les marionnettes pour un public : intonation, articulation, intention donné au personnage, déplacement dans l’espace, éloignement et approche, précision.
  • Réaliser une œuvre individuelle incluse dans un travail collectif pour développer le sens de l’écoute dans le respect de soi et de l’autre.


  • Ses objectifs scientifiques :

  • Découvrir et acquérir les connaissances scientifiques propres aux espaces aquatiques :
    • Biologiques : espèces et écosystème, chaîne alimentaire, biodiversité…
    • Géologiques : coupe transversale, sédiments, argile, porosité…
    • Environnementales : les zones humides, milieux naturels les plus riches du monde pour l’eau et les aliments d’innombrables espèces de plantes et d’animaux, déclin des populations aquatiques lié au réchauffement climatique et à la pollution.
    • Préservation de ce patrimoine : sensibilisation aux gestes préventifs contre la pollution (propreté des eaux et soins apportés aux mares…)
  • Prendre conscience du rôle vital de l’eau pour tous les êtres vivants.


  • Le déroulement du programme :

    Un atelier annuel en 10 phases progressives et 26 séances d’1h 30 par ½ groupe avec 2 intervenants par séance et 1 musicien en fin d’année)

    1°) Découverte de la marionnette. Jeu de manipulation et expression orale des diverses marionnettes présentées aux élèves.
    2°) Découverte du monde du vivant, son vocabulaire (photos, dessins..).
    3°) La mare. Exemple d’un monde vivant habité par des végétaux et des animaux : Diaporama et jeu « Dans la mare, Qui croque KôOa ? ».
    4°) La maquette. Présentation d’un exemple en volume. Dessins et découpages des habitants de la mare. Positionnement des éléments sur la maquette.
    5°) Le spectacle de marionnettes sur la vie des amphibiens : « Hop Hop Alloula, la Petite Rainette ». Représentation pour toute l’école.
    6°) Débats et remise de l’album « Alloula, sauvons-la ! ».
    7°) Phase de création artistique :
    Des séances régulières sur plusieurs semaines pour fabriquer 2 mares en volume à échelle réduite (1 par groupe) avec ses habitants: dessins, peinture, modelage, carton découpé, et installation des articulations des marionnettes, théâtralisation des objets.
    Parallèlement à cet apprentissage artistique les élèves ont pu comprendre l’importance des écosystèmes et de la biodiversité. Les notions de biologique et de géologie ont été abordées tout au long de leur création personnelle.
    8°) Phase d’expression théâtrale :
    Des séances régulières sur plusieurs semaines ont été consacrées à l’apprentissage de la manipulation des marionnettes et des jeux avec la voix, aux choix des textes inspirés des fables, contes ou poèmes sur le thème de la mare, puis à leur mise en scène et enfin aux répétitions avec le musicien.
    9°) Le spectacle « La mare enchaînée » a été joué par les élèves de la classe de CP devant les parents et devant toute l’école deux fois en juin 2009.
    Quatre saynètes humoristiques pour marionnettes, inspirées de fables, contes, et chansons, nous ont raconté la vie mouvementée et surprenante des habitants de la petite mare :
    « Les grenouilles » d’après Steve Waring et Sam Hilton, « Docteur Piqûre » d’après Grégoire Solotareff, « Le vilain petit canard » d’après Hans Christian et « Le Héron » d’après Jean de La Fontaine.
    10°) L’exposition de photos grands formats a présenté les élèves en action aux différentes phases du déroulement de l’atelier. Le vernissage a eu lieu au moment des représentations du spectacle.

    Temps d’intervention requis pour cet atelier :
    Durée totale des interventions en classe : 40h
    Durée du travail préparatoire en dehors de la classe : 75h
    Durée d’intervention du musicien en classe et en dehors
    (Recherche musicale et enregistrements) : 20h
    Soit au total avec 3 intervenants : 135h

    Les thèmes du programme « La mare enchaînée » sont entrés dans 4 grands domaines :
    Les arts : arts plastiques, arts de la marionnette.
    Les sciences : Sciences de la vie et de la Terre, Biologie, géologie.
    L’environnement : Eau, Biodiversité et milieux aquatiques.
    La société : Citoyenneté, développement culturel et social.


    Ce projet a été soutenu par :
    le Rectorat d’Académie de Paris dans le cadre de la classe à P.A.C (classe à projet artistique et culturel) et la Fondation de France (Ouverture des enfants au monde par l’art et l’expression artistique).

     
     
     
         
    © Ludilud 2005-2012 | Plan du site | Contact
    Association Ludilud, 113 avenue Philippe Auguste 75011 Paris | 06 16 61 53 42
    Conception du site : Eve Moreau, Franois Delattre - Dessins : Claire Pierron - Webmaster : Franois Delattre